Accueil > Actualités > Minute de silence en hommage aux morts du 13 novembre

Minute de silence en hommage aux morts du 13 novembre

lundi 16 novembre 2015, par Documentaliste

Lundi 16 novembre, M. le Proviseur a parlé des événements du 13 novembre à tous les élèves réunis dans la cour, leur a fait observer une minute de silence et écouter la Marseillaise en hommage aux morts.



Verbatim
J’ai choisi aujourd’hui de vous réunir pour un hommage aux victimes de vendredi soir car les évènements sont différents.

Notre Pays a une fois encore été l’objet d’attaques barbares qui ont couté la vie à de nombreuses victimes, à des innocents qui profitaient simplement de la vie. En janvier dernier les attaques visaient des cibles, un journal pour combattre la liberté d’expression, des personnes de confession juive dans un hypermarché kasher pour refuser la mixité religieuse.

Vendredi ce sont des Messieurs, Mesdames et Mesdemoiselles, tout le monde, qui sont tombés sous les balles d’assassins fanatisés. Ces victimes voulaient simplement passer une soirée en suivant un match de foot, d’autres et les plus jeunes assistaient à un concert de rock, et d’autres encore voulaient simplement manger ou boire dans des établissements en profitant d’une soirée clémente. Dans tous ces lieux des barbares leur ont ôté la vie et pour d’autres les ont à jamais détruits physiquement et psychologiquement.

Au Bataclan ce sont des jeunes comme vous qui sont morts et de diverses nationalités juste venus écouter de la musique.

Ce qui était visé est bien cela, le droit à pouvoir vivre dans une société où se côtoient des races différentes, des philosophies différentes, des croyances différentes ou non croyances.

La France, pays des droits de l’homme et de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen, par ses valeurs fondamentales de Liberté, d’Égalité et de fraternité auxquelles s’ajoute la laïcité est garante de ce qui permet de vivre ensemble.

Le lycée Montesquieu est et doit rester un exemple de ces valeurs.

Les barbares qui ont armé les bras de ce vendredi noir et endoctriné les auteurs refusent ces valeurs et veulent fonder leur pouvoir sur de l’obscurantisme qui nous replacerait au Moyen âge et ne donnerait à la femme qu’une place d’esclave ménagère et sexuelle.

Nous ne pouvons accepter une telle société après nous être battus pour éliminer les barbaries passées. C’est ensemble et de façon solidaire qu’il faut faire front en étant vigilant à tous les signes de radicalisation.

Ces fanatiques sanguinaires frappent partout, en Afrique de l’ouest dans la zone sahélienne, dans le Maghreb, et maintenant dans les pays du Golfe. Leurs premières victimes sont les populations de ces États, il suffit pour cela de voir le nombre de demandeurs d’asile politique en pleine évolution.

Le peuple de France dans son ensemble, de toutes origines, doit se mettre et rester debout face à ces destructeurs de société. Résister doit être un maître mot face à ces assassins qui brillent par leur lâcheté en tuant des civils innocents de tous âges et de toutes nationalités comme au Bataclan (Français, Américains, Anglais, Algériens, Tunisiens, et d’autres encore….)

Je vais vous demander de respecter une minute de silence en hommage aux victimes et pour affirmer collectivement notre attachement à nos valeurs de Liberté d’Egalité et de Fraternité.

La minute de silence sera rompue par la Marseillaise qui symbolise l’unité nationale dont nous avons besoin.

Partager